La rareté de l'eau, un problème majeur pour la nouvelle saison agricole

La rareté de l'eau, un problème majeur pour la nouvelle saison agricole

La rareté de l'eau, un problème majeur pour la nouvelle saison agricole
La rareté de l’eau est l'un des problèmes majeurs auxquels est confrontée la nouvelle saison agricole, a affirmé le ministre de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche, Mahmoud Elyes Hamza, estimant que la distribution de l’eau potable doit constituer la priorité absolue.

Intervenant lors d’une conférence des commissaires régionaux au développement agricole, le ministre a fait valoir, ce mardi 2 novembre 2021, que la situation hydrique en Tunisie est difficile ce qui pousse les autorités compétentes à accélérer la résolution de ce problème tout en prenant en considération la nécessité d’optimiser et de rationaliser la distribution de l’eau.

Il a souligné que son département œuvre à travers l’étude stratégique du secteur de l’eau à l’horizon 2050, à fournir des solutions à long terme pour ce problème. Il a, également, évoqué la question des prix de blé qui connaitront une envolée pour atteindre 800 dollars la tonne. D’où la nécessité de s’adapter avec cette hausse qui aurait une influence sur la caisse de compensation. Le ministre a évoqué les dossiers chauds de corruption liés au ministère de l’Agriculture, soulignant qu’il se réfère à la justice et que les défaillances constatées aujourd’hui vont être comblées au moment opportun.