La justice refuse la mise en liberté de Nabil Karoui

La justice refuse la mise en liberté de Nabil Karoui

La justice refuse la mise en liberté de Nabil Karoui
La chambre d'accusation près la cour d'appel de Tunis a rejeté, mercredi 2 juin 2021, la demande de mise en liberté de Nabil Karoui, homme d'affaires et président du parti Qalb Tounes.

C'est ce qu'a indiqué le substitut du procureur générale et porte-parole de la cour d'appel de Tunis, Habib Torkhani.

Cette décision vient confirmer la décision du juge d'instruction, émise le 25 mai dernier, et dont il a été fait appel.

Le 24 février dernier, le juge d'instruction près le pôle judiciaire économique et financier a décidé la mise en liberté sous caution (dix millions de dinars) de Nabil Karoui.

Le jour même, le procureur général près la Cour d'appel de Tunis a fait appel de la décision de la libération de Nabil Karoui.

Nabil Karoui a été arrêté, jeudi 24 décembre 2020, dans le cadre d'une affaire de blanchiment d'argent et d'évasion fiscale qui lui avait déjà valu une première arrestation en août 2019.

Le bloc de Qalb Tounes (29 élus) est le troisième groupe parlementaire représenté à l'Assemblée des représentants du peuple, après celui d'Ennahdha (53 élus) et du bloc démocratique (38).