La Fédération générale de la santé entame une grève ouverte

La Fédération générale de la santé entame une grève ouverte

La Fédération générale de la santé entame une grève ouverte
La Fédération générale de la santé a annoncé, lors d’un mouvement de protestation observé aujourd’hui, lundi 8 février 2021, devant le ministère de la Santé, l'organisation d’une grève ouverte à partir de demain, mardi 9 février, dans tous les établissements de santé du pays et la suspension de toutes les prestations médicales à l’exception des cas urgents.

Le secrétaire général de la fédération, Othman Jallouli a indiqué, à la TAP, que les membres du bureau exécutif entameront un sit-in ouvert au siège du ministère pour dénoncer les dernières déclarations de la ministre auprès du chef du gouvernement chargée de la fonction publique selon lesquelles l’application de l’article 2 de la loi de la fonction publique portant statut général des personnels de l’Etat au personnel de santé, risque de démanteler la Fonction publique.

Jallouli a dénoncé les déclarations de la ministre, mettant en garde contre toute atteinte aux accords conclus au profit du secteur de la santé dont notamment l’accord signé, samedi dernier, par le comité 5+5 concernant l’activation des accords sectoriel en suspens.

La secrétaire générale adjointe de la fédération, Amel Adersa a pour sa part, souligné que ce mouvement de protestation intervient, également, en raison de la détérioration du secteur de santé publique et de la qualité des prestations. Le secrétaire général du syndicat de base de l’institut Hédi-Raïs d'ophtalmologie a déclaré que les manifestants réclament, aussi, l’élaboration d’un statut des agents de la santé.