Report de l’examen de l’affaire de Mohamed Brahmi

L’examen de l’affaire du martyr Mohamed Brahmi reporté 

L’examen de l’affaire du martyr Mohamed Brahmi reporté 
La 5e chambre criminelle près le Tribunal de première instance de Tunis spécialisée dans les crimes terroristes, a décidé de reporter au 21 février 2020, l’examen de l’affaire de l’assassinat du martyr Mohamed Brahmi.

D’après l'avocate et membre du Collectif de défense, Imene Guezara, la 5e chambre avait donné une suite favorable à toutes les demandes du collectif de défense, notamment de lui permettre d’avoir accès aux enregistrements téléphoniques de l’accusé principal dans cette affaire, le terroriste abattu en Syrie Boubaker Al-Hakim, ainsi que les enregistrements des communications qui ont passé par les antennes relais de téléphonie mobile situées aux alentours de la demeure de Brahmi.


La 5e chambre criminelle a également rejeté la demande de libération de Riadh Ouertani, seul accusé à avoir assisté mardi dernier à l’audience dans le cadre de la même affaire.