Le ministère de la santé appelle les citoyens à la prudence lors de l’utilisation des moyens de chauffage traditionnels

Kanoun, chauffages à pétrole… Le ministère de la santé appelle à la prudence

Kanoun, chauffages à pétrole… Le ministère de la santé appelle à la prudence
 Le ministère de la Santé vient de publier, sur sa page Facebook, un avertissement à l’attention des citoyens, dans lequel il a mis en garde les citoyens contre l’utilisation des moyens de chauffage traditionnels, comme le brasero (Kanoun) et les chauffages à pétrole ou à gaz, sans dispositif de tirage et d’apport d’air. Ces derniers peuvent entrainer une asphyxie par dioxyde de carbone (CO2), ‘’un gaz dangereux qui n’a ni couleur ni odeur’’.

La personne asphyxiée doit être placée dans un espace ouvert en attendant l'arrivée des secours, indique la même source qui souligne la nécessité d'appeler la protection civile ou un médecin en cas d'apparition d'un des symptômes suivants : migraine, vomissement ou sensation de relâchement. Ces symptômes peuvent s’aggraver et l’asphyxie peut mener à une mort rapide.
Le ministère recommande de faire l'entretien des équipements de chauffage (fourneaux, chauffages à gaz...) et d’aérer les chambres.