Journée internationale de lutte contre le Sida : Les chiffres, en baisse depuis dix ans, la situation reste toujours préoccupante

Journée internationale de lutte contre le Sida : Les chiffres, en baisse depuis dix ans, la situation reste toujours préoccupante

Journée internationale de lutte contre le Sida : Les chiffres, en baisse depuis dix ans, la situation reste toujours préoccupante

La Tunisie célèbre la journée internationale de lutte contre le Sida afin de mettre en lumière tous ceux qui relèvent le défi quotidien de combattre le VIH/sida.


Outre le manque de visibilité, le poids des tabous, ou par simple désintérêt, la situation épidémiologique du VIH/SIDA en Tunisie reste faussée en raison de la réticence des porteurs du virus VIH à se faire diagnostiquer à temps par peur d’être victimes d’exclusion et de ségrégation.

Depuis 1986, près de 1.777 cas de maladie ont été dépistés en Tunisie.

Parmi les personnes atteintes de SIDA on compte 34,6% de jeunes âgés entre 25-34 ans. Les rapports sexuels non protégés demeurent la principale cause de contagion. En 2011, les 19 centres de dépistage précoce gratuit et anonyme n’ont pu réaliser que 8.500 tests de dépistage.

En 2014, 260 nouveaux cas de MST ont été détectés, 113 Tunisiens et 147 étrangers parmi lesquels on recense 62 cas de sida selon le programme national de lutte contre le sida et les maladies sexuellement transmissibles (MST).

Si les chiffres sont en baisse depuis dix ans, la situation reste toujours préoccupante.

Rappelons que la Journée internationale de lutte contre le Sida a été désignée, comme telle par l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) et est célébrée, depuis 1988, le 1er décembre de chaque année .