L’arrestation d’Amina Mansour est une pratique déplacée contre la liberté d’expression

Hazem Ksouri : Dans les pays démocratiques, être libre de s’exprimer n’est pas un crime

Hazem Ksouri : Dans les pays démocratiques, être libre de s’exprimer n’est pas un crime

La blogueuse Amina Mansour a été arrêtée sans le moindre respect de la loi et aucun mandat de dépôt de la justice n’a été émis contre elle, a indiqué l’avocat et membre du collectif de défense de la bolgueuse, Me Hazem Ksouri.


En effet, l’avocat, a indiqué, vendredi 14 septembre 2018 lors de sa présence sur le plateau de ‘’Ness Nessma’’ qu’Amina a été arrêtée, mercredi 12 septembre 2018, pour avoir publié un post faisant état d’un cas de corruption présumée dans le corps de la douane.

L’invité de l’émission a exprimé son étonnement que les blogueurs tunisiens soient opprimés au moyen d’une unité, créée récemment aux seules fins d’épier les posts Facebook, ajoutant que les pays démocratiques n’ont jamais eu recours à la peine de prison pour condamner des individus ayant partagé des publications sur les réseaux sociaux.

Critiquer les personnages publics et les politiciens est un droit garanti dans les pays démocratiques et n’est jamais passible de prison, a-t-il ajouté.