Hatem Ben Salem : Certains recrutements, opérés sous la pression

Hatem Ben Salem : Certains recrutements, opérés sous la pression

Hatem Ben Salem : Certains recrutements, opérés sous la pression

Le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem a déclaré aujourd’hui, mardi 5 décembre 2017, lors de la discussion du budget 2018 de son département, au parlement, que les besoins du ministère en cadres enseignants s’élèvent à 14 mille.


Il a ajouté que les possibilités des finances publiques ne permettent pas de recruter un aussi grand nombre, observant que les conventions passées stipulant la baisse des horaires d’enseignement dans le primaire ont contribué à la création de ces vacances de postes.

Le ministre a indiqué qu’un certain nombre de recrutements effectués par le département ne répondaient pas aux exigences pédagogiques et scientifiques mais qu’ils étaient le résultat de pressions sociales, précisant que c’est le groupe ayant bénéficié de l’amnistie qui est responsable de la baisse de la qualité de l’enseignement en Tunisie.