Ghannouchi : pas de place pour les conflits de prérogatives...

Ghannouchi : il n’y a aucun conflit de prérogatives ou de pouvoirs

Ghannouchi : il n’y a aucun conflit de prérogatives ou de pouvoirs
Le président de l'ARP, Rachid Ghannouchi, a souligné à l'ouverture de la séance plénière de ce jeudi 26 mars 2020, que le Parlement joue le rôle qui lui est dévolu dans la gestion de la crise inhérente à la pandémie du coronavirus, rappelant qu'il a maintenu le bureau de l’ARP en session ouverte outre la mise en place des réunions de cellule de crise.

Ghannouchi a souligné que cette pandémie, telle une guerre mondiale, entrainerait, des changements qui seront considérables. ‘’Le monde avant le coronavirus ne sera plus ce qu'il était auparavant’’, a-t-il ajouté appelant à ce que le corona soit un test à partir duquel on peut tirer des enseignements.

Le président du Parlement a, par ailleurs, souligné qu'il n'y a aucune place pour un conflit de pouvoirs ou de prérogatives, la situation selon lui, requiert l'unité pour pouvoir faire face à cette crise.

Il a déclaré que la session plénière décidera de nouveaux mécanismes permettant au Parlement de poursuivre ses activités, à travers l'amendement du Réglement interne via le vote à distance, soulignant qu'il restera en session ouverte.