Le programme socio-économique de l’UGTT sera soumis, demain, au bureau exécutif

Demain, l'UGTT soumet son programme socio-économique à son bureau exécutif

Demain, l'UGTT soumet son programme socio-économique à son bureau exécutif
Le secrétaire général adjoint de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT), Mohamed Ali Boughdiri a indiqué, mercredi 31 juillet 2019, que le programme socio-économique élaboré par l'organisation syndicale sera soumis, demain jeudi, au bureau exécutif de l'UGTT.

Boughdiri a souligné que ce programme sera dans un second temps, présenté au comité administratif de l'UGTT qui envisage de tenir une réunion avant la fin de cette semaine, en attendant de le rendre public à l'ensemble des électeurs, citoyens, organisations nationales ainsi qu'aux partis politiques avant la date du 20 août prochain.
Le responsable syndical a qualifié le programme de la centrale syndicale, de ‘’réaliste et réalisable’’, affirmant qu'il présente des solutions pragmatiques aux diverses questions, sociales et économiques que la Tunisie devrait surmonter. Selon Boughdiri ce programme est le fruit d'un travail mené par des experts de l'UGTT sur une période d'une année, rappelant qu'il sera très prochainement publié sur le site officiel de l'UGTT.


Dans ce contexte, Boughdiri a souligné que l'UGTT n'oppose aucune condition ‘’à ce que son programme socio-économique soit ‘’plagié’’, selon ses termes, sauf celle de mettre en application ses clauses sur le terrain.
‘’Ce programme est basé sur un ensemble d’axes majeurs, qui apportent des solutions de nature à développer l'économie nationale, promouvoir les ressources humaines et booster les investissements et l'emploi’’, a annoncé Boughdiri.


A noter que le secrétaire général de l'UGTT, Noureddine Taboubi, avait indiqué dans des déclarations précédentes aux médias, que le programme socio-économique de l'UGTT sera présenté aux différents intervenants de la scène politique, aux organisations nationales, à l'ensemble des composantes de la société civile, ainsi qu'aux électeurs, après son adoption par le bureau exécutif de la centrale syndicale.
Taboubi avait à cet égard précisé que l'UGTT ne sera pas partie prenante des élections ‘’mais exercera plutôt un pouvoir de suggestion par le biais de son programme socio-économique’’, soulignant que le soutien de l’UGTT à tout candidat ne tiendra pas compte de l’alignement à ce programme, mais qu’il dépendra de l’engagement envers les principes défendus par l'UGTT.