Covid-19 : Rattrapage pour tous les élèves contaminés

Covid-19 : Rattrapage pour tous les élèves contaminés

Covid-19 : Rattrapage pour tous les élèves contaminés
Le directeur général des études, de la planification et des systèmes d'information au ministère de l'Education, Bouzid Nsiri, a déclaré hier, vendredi 16 octobre, qu'une approche pédagogique individuelle sera adoptée, pour remédier au retard scolaire accusé par les élèves absents de l'école en raison d'une contamination par le Covid-19 ou soupçonnés d'en être infectés, et qui sont obligés d'observer une période d'auto-quarantaine d'une durée d'au moins 15 jours.

Dans une déclaration, Bouzid Nsiri a expliqué que l'approche pédagogique individuelle est une approche adoptée par le ministère de l'Education depuis des années dans des cas exceptionnels, et qui est destinée aux élèves ayant abandonné l'école pour des raisons sanitaires ou sociales particulières qui échappent à leur contrôle.

Il a ajouté que cette approche se caractérise par sa flexibilité et peut être adaptée en fonction des besoins d'apprentissage de l'élève, précisant que l'enseignant est en mesure de l'appliquer dans sa classe lors des différentes étapes de l'enseignement de base et secondaire, en réservant le temps qu'il faut pour compléter et rattraper le programme pédagogique que l'élève ou groupe d'élèves obligés d'interrompre la scolarité, avaient manqué d'acquérir.

Il a dans ce contexte souligné l'engagement de l'ensemble du cadre éducatif dans les différentes régions du pays à dispenser aux élèves qui se sont absentés les cours qu'ils ont ratés d'autant, a-t-il dit, "qu'aucune classe ni établissement d'enseignement n'ont été fermés en raison de la propagation du Coronavirus".

Le nombre d'établissements d'enseignement ayant enregistré des cas de contamination par le Covid-19, a atteint 540 établissements, où 478 cas de contamination ont été recensés chez les élèves.

Concernant les initiatives de sensibilisation menées par le ministère pour prévenir les risques de contamination par le Coronavirus, le responsable du ministère de l'Education a souligné que des dépliants ont été distribuées aux élèves dans tous les établissements éducatifs, outre l'adoption d'une démarche de sensibilisation directe assurée par l'enseignant pour parler de cette maladie.

Au sujet des critiques émises par la fédération générale de l'enseignement de base relevant de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT) à l'adresse du ministère de l'Education sur l'existence de manquements dans l'application du protocole sanitaire, Bouzid Nsiri a affirmé que le ministère "fait tout son possible pour faire respecter ce protocole, à travers des visites de terrain aux établissements éducatifs pour relever les défaillances et avertir les commissaires régionaux".