Cours particuliers : Une ardoise d'un milliard de dinars par an

Cours particuliers : Une ardoise d'un milliard de dinars par an

Cours particuliers : Une ardoise d'un milliard de dinars par an

En Tunisie, les cours particuliers génèrent un chiffre d’affaires d’un milliard de dinars par an, a dévoilé l’Organisation tunisienne pour l’information du consommateur (Otic).


Selon une étude sur le terrain, élaborée par l’Académie des droits du consommateur, relevant de l’Otic, sur la base d’un échantillon de 2907 personnes entre parents et élèves, le coût des cours particuliers dans les différents niveaux du système éducatif oscille selon le cycle des etudes : entre 30 et 60 dinars par mois (de la 1ère année à la 6ème année de base), entre 40 et 80 dinars par mois (de la 7ème année à la 9ème année de l’enseignement moyen) et entre 80 et 150 dinars par mois pour les élèves du secondaire.

Le coût moyen pour un seul élève (différents systèmes d'éducation) sans compter l’enseignement universitaire, équivaut à 50 dinars par mois sur 10 mois.

Ainsi, le chiffre d’affaires des cours particuliers a augmenté, atteignant le milliard millions de dinars par an.

L’Otic évoque, en outre, une perte annuelle pour le budget de l’Etat de pas moins de 300 millions de dinars par an, au titre d'impôt sur le revenu en cas d’imposition de cette activité.

La même étude révèle également l’existence d’un aspect saisonnier des cours particuliers qui deviennent une activité quotidienne au cours des semaines précédant l’examen du baccalauréat et les examens d’entrée aux écoles pilotes.

Les résultats préliminaires de cette étude indiquent que le coût des cours particuliers a enregistré une augmentation rapide se positionnant après le groupe alimentation et avant les groupes santé, énergie et loisirs (composants du panier de consommation familiale).

A rappeler que l’indice des prix actuellement retenu ne comporte pas le coût des cours particuliers.