Bouchamaoui : L’Utica refuse de faire endosser à l'entreprise la responsabilité de la situation économique difficile

Bouchamaoui : L’Utica refuse de faire endosser à l'entreprise la responsabilité de la situation économique difficile

Bouchamaoui : L’Utica refuse de faire endosser à l'entreprise la responsabilité de la situation économique difficile

La présidente de l’Utica ( Union tunisiennes de l'industrie du commerce et de l'artisanat) Bouchamaoui a réitéré aujourd’hui, mercredi 22 novembre 2017, le refus de l’Union de faire endosser à l’entreprise, la responsabilité de la situation économique difficile et de lui imposer de nouvelles réformes, susceptibles de lui porter préjudice à sa pérennité et sa compétitivité.


Elle a ajouté lors du 7ème congrés de l’Union Régionale de Tozeur (Urica), que l’organisation a soumis au gouvernement, des suggestions pour dépasser la crise économique et le déficit budgétaire notamment en ce qui concerne le commerce parallèle, le port de Radès, la situation des entreprises publiques et des caisses sociales.

Elle a évoqué les avantages qui caractérisent le gouvernorat de Tozeur et qui sont à même d'en faire un pôle touristique et de l'agroalimentaire soulignant les difficultés que connait ce secteur après la fermeture de plusieurs hôtels et les pertes subies par le secteur de l'artisanant en raison notamment de la commercialisation de produits de contrefaçon.

Bouchamaoui a souligné qu’il est temps d’opter pour l'open sky à l’Aéroport international de Tozeur-Nefta afin d’attirer les touristes, de réhabiliter l’infrastructure et d'accorder des avantages aux investisseurs pour les encourager à investir dans les régions intérieure, de manière et résoudre la question de la centralisation de la décision, de l’administration et des services.