Bientôt, une nouvelle application d'alerte au harcelement dans les transports publics

Bientôt, une nouvelle application d'alerte au harcelement dans les transports publics

Bientôt, une  nouvelle application d'alerte au harcelement dans les transports publics

Présentant cette nouvelle application lors d'une conférence tenue, hier, mardi 28 novembre 2017 au siège du Credif pour faire la lumière sur le rapport d’évaluation de la campagne de sensibilisation contre le harcèlement dans les transports publics "Ma yerkebch", il a souligné qu’elle constitue un observatoire de données aidant à évaluer le phénomène de harcèlement, à collecter des statistiques fiables et à prendre les décisions nécessaires pour la lutte contre ce phénomène, outre l’intervention rapide.


"Cette application aide, aussi les internautes à signaler un acte d’harcèlement dont ils sont témoins en précisant le type d’acte, le lieu, la ligne (du métro ou du bus) et l’heure", a-t-il précisé.

En outre, une application intitulée "les stations du harcèlement" a été également lancée dans le cadre de cette campagne. L’idée est de proposer aux internautes une application qui reprend le visuel des plans du harcèlement", a expliqué Karim Bouzouita, expert chargé de la campagne. L’originalité de l’application est de permettre aux victimes de témoigner publiquement de manière indirecte.

Un court-métrage de sensibilisation contre le harcèlement, intitulé "harcha", a connu un succès remarquable en ciblant 537 465 personnes et en enregistrant 238 951 vues de la vidéo sur le web, a-t-il estimé.