Collision-Ulysse: Les autorités maritimes françaises assument une responsabilité partielle

Ayara: L’accident du Ferry Ulysse est dû à une erreur humaine

Ayara: L’accident du Ferry Ulysse est dû à une erreur humaine

Les autorités maritimes françaises assument une responsabilité partielle, dans l’accident survenu le 7 octobre 2018, entre le navire roulier tunisien ‘’Ulysse’’ et le transporteur chypriote des conteneurs ‘’Virginie’’, a affirmé, mardi 30 octobre 2018, le ministre du transport Radhouane Ayara.


Il précisé lors d’une plénière à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), que ces autorités auraient dû prévoir l’accident et même contribuer à l'éviter conformément à ce qui est prévu dans les lois et les textes internationaux en vigueur.

L’accident est survenu à 15 mille maritimes de l’Ile de Corse (en Méditerranée) dans les eaux territoriales françaises. Il a occasionné des dommages aux deux navires et à l'environnement marin sans enregistrer des pertes humaines.

Ayara a reconnu que cet accident est dû à une erreur humaine, dénonçant certaines données erronées divulguées à l'instar celle évoquant l'absence du commandant de bord, de la cabine de pilotage. Le rapport relatif à cet accident a été achevé depuis deux jours et sera transmis au chef du gouvernement, a-t-il dit.

Deux procès judiciaires sont menés par l’Office des ports maritimes et de la marine marchande contre tous ceux qui sont responsables de la collision d'autant que les données collectées par la commission mixte ont montré la responsabilité partielle des autorités maritimes françaises.