Nessma : le MI explique l’intervention de ses unités

Assaut-Nessma : Le ministère de l’Intérieur explique

Assaut-Nessma : Le ministère de l’Intérieur explique

A la suite de l’intervention des unités sécuritaires, ce jeudi 25 avril 2019, au siège des studios de la chaîne Nessma TV à Radès, le ministère de l'Intérieur vient de publier un communiqué dans lequel il explique que cette intervention s'inscrit dans le cadre de la loi qui autorise la HAICA, conformément aux dispositions de l’article 22 du décret 116 de 2011 qui permet le recours à la police judiciaire dans l’exécution d’une décision issue du conseil de l’Instance, en date du 15 avril courant, stipulant la saisine du matériel de diffusion de la chaîne.


Le ministère précise que l’intervention intervient à la demande du président de la HAICA en date du 22 avril 2019, qui s’est limitée à la chaîne Nessma, exclusivement.

‘’Le rôle des unités de sécurité s’est limité à l’exécution de l’opération de saisie et la garantie de la sécurité physique des agents chargés de la mise en œuvre de cette décision, malgré l’opposition rencontrée, au cours de l’opération, qui s’est déroulée sans heurts ou agression contre les journalistes, techniciens ou employés, contrairement à ce qui a été véhiculé.

Le ministère de l'Intérieur souligne qu’il ne fait qu’exécuter des décisions et jugements émanant des autorités judiciaires et de diverses instances publiques, habilitées en vertu de la loi à faire appel aux agents de la police judiciaire dans l’application de ces décisions.

Il réitère son engagement à jouer ce rôle, comme il l’a toujours fait, sans discrimination ni sélectivité chaque fois qu’il est sollicité.

Le ministère rappelle, également, qu'il se tient loin de toute forme de surenchère.