Assassinat Chokri Belaïd : Basma Khalfaoui critique à l’égard du Front Populaire

Assassinat Chokri Belaïd : Basma Khalfaoui critique à l’égard du Front Populaire

Assassinat Chokri Belaïd : Basma Khalfaoui critique à l’égard du Front Populaire

La famille de Chokri Belaïd n’est plus concernée par les appartenances politiques et n’est pas satisfaite de l’action du Front Populaire et du Parti des patriotes démocrates pour ce qui est de défendre le dossier du martyr, a déclaré sa veuvre Basma Khalfaoui. Cette dernière s’exprimait lors d’une conférence de presse tenue mardi 6 février 2018 à la Maison de l’avocat, à l’initiative du Conseil de l’ordre.


Le Front populaire et le PUPD (Watad) ne font pas assez, moins que ne l’exige la stature de Chokri Belaïd, encore moins que ne le commande la lute en faveur de la révélation de la vérité sur ce dossier, a-t-elle dit. Basma Khalfaoui a expliqué la présence de la famille à la Maison de l’avocat, de préférence à la conférence de presse du Front Populaire par le fait que la seule invitation reçue par la famille pour la commémoration de l’assassinat a émané uniquement du Conseil de l’ordre.

« Personne d’autre ne nous a invités. Si le Front Populaire l’avait fait, nous aurions donné suite », a-t-elle lancé, précisant toutefois que la famille ne partage pas le processus militant adopté par le FP et le PUPD. « Pour autant, nous ne sommes pas ennemis, puisque notre ennemi commun est l’auteur de l’assassinat de Chokri Belaïd », a-t-elle ajouté.