Alstom condamnée à payer 19,3 millions de dollars pour corruption

Alstom condamnée pour avoir offert un pot-de-vin à Belhassen Trabelsi

Alstom condamnée pour avoir offert un pot-de-vin à Belhassen Trabelsi
Alstom Network UK a été condamnée à une amende de 15 millions de livres sterling (19,3 millions de dollars) après avoir découvert qu'elle avait utilisé un pot-de-vin pour tenter de remporter un contrat de tramway en Tunisie. Le SFO a indiqué qu'Alstom avait versé à un intermédiaire, Construction et Gestion Nevco, 2,4 millions d'euros pour décrocher un contrat de 79,9 millions d'euros auprès de Transtu, l'opérateur du métro de Tunis.

La filiale britannique de la compagnie de chemin de fer française a été condamnée, ce lundi 25 novembre 2019, par un juge de Londres après avoir été reconnue coupable de complot en vue de la corruption l'an dernier. La condamnation découle d'un versement de 2,4 millions d'euros (2,6 millions d'euros) à une société fictive canadienne, qui s'est avérée être une façade pour une entreprise contrôlée par Belhassen Trabelsi, le beau-frère du président, Zine El Abidine Ben Ali.

‘’Il s'agit de la seule condamnation, sur les quatre accusations portées par le SFO contre [Alstom Network UK] concernant des projets dans le secteur des transports’’, a déclaré un porte-parole d'Alstom. La société ‘’est convaincue qu'en ce qui la concerne, cette décision met fin à la longue procédure engagée au Royaume-Uni concernant des faits passés’’, a ajouté le porte-parole.

La société a, également, été condamnée à payer 1,4 million de livres sterling en frais juridiques. Les deux paiements doivent être transférés dans les 28 jours.