20 cas Covid+ parmi les voyageurs ayant présenté des tests PCR négatifs

20 cas Covid+ parmi les voyageurs ayant présenté des tests PCR négatifs

20 cas Covid+ parmi les voyageurs ayant présenté des tests PCR négatifs
Des équipes sanitaires chargées d'enquêter sur le Coronavirus parmi les voyageurs en provenance de l'étranger, via des vols aériens ou maritimes, depuis la décision du confinement imposé aux voyageurs non accompagnés de l'étranger le 25 août, ont identifié une vingtaine de personnes infectées par le virus, et qui étaient porteuses de tests négatifs au moment de la vérification, selon le chef du comité de confinement au ministère de la Santé Mohammed Rabhi.

Rabhi a affirmé, jeudi 16 septembre 2021, que les personnes infectées par le nouveau virus Corona avaient été transférées au centre de confinement sanitaire obligatoire de Mahdia dans le but de prévenir la propagation de l'infection et de les soumettre au traitement, notant que le protocole sanitaire en vigueur les oblige à quitter le centre après y avoir passé 10 jours, au cas où ils ne présenteraient plus de symptômes.

Depuis le 25 août, le ministère de la Santé a imposé un confinement obligatoire de 10 jours à tous les voyageurs en provenance de l'étranger, à l'exception de ceux qui ont été entièrement vaccinés contre le virus Corona, à condition qu'à l'arrivée en Tunisie, ils présentent le résultat d'une analyse négative ne dépassant pas 72 heures et un document délivré par les autorités officielles prouvant la vaccination complète.

Ne se limitant pas à vérifier les documents présentés par les personnes concernées par cette décision, les équipes de santé procèdent à des analyses rapides pour enquêter sur le virus.

Rabhi n'a pas exclu la possibilité que certaines personnes soient infectées par le virus Corona après avoir effectué des analyses de laboratoire dont les résultats étaient négatifs, mais des rapports ont également indiqué que des opérations de fraude ont eu lieu au niveau des résultats des tests.

Il a souligné que toute personne trouvée infectée par le virus est obligatoirement transférée au centre de confinement de Mahdia pour y passer la période de confinement, qui s'étend sur dix jours, pendant laquelle elle est soumise à un traitement et ne quitte le centre qu'après la disparition des symptômes, dans le but d'empêcher la propagation de la pandémie dont le cas de nouvelles souches mutées du virus à l'étranger.

En revanche, le chef du comité de confinement au ministère de la Santé a confirmé que les travaux se poursuivront pour imposer un confinement obligatoire pendant une durée de 10 jours à toutes les personnes arrivées en Tunisie, y compris les Libyens, suite à la décision du président de la République Kais Saied, de rouvrir les postes frontaliers terrestres fermés avec la Libye, dès demain vendredi 17 septembre.