Saïda Agrebi écope d’une lourde peine de prison

20 ans de prison pour Saïda Agrebi

20 ans de prison pour Saïda Agrebi
L’ancienne présidente de ‘’l’Association des mères de Tunisie’’, Saida Agrebi, a été condamnée, ce mardi 18 juin 2019, à une peine de 20 ans d’emprisonnement, par contumace.

En exil en France, Saida Agrebi avait quitté la Tunisie au lendemain de la révolution en janvier 2011.
La juridiction pénale du Tribunal de première instance de Tunis, spécialisée dans les affaires de corruption a confirmé sa condamnation à une peine de 20 ans de prison.
Saida Agrebi a été reconnue coupable d’avoir usé de sa position de présidente de ‘’l’Association des mères de Tunisie’’ et d’en tirer des bénéfices personnels en détournant des Fonds publics.