Pour risque d’incendie, Volvo rappelle plus de 500 mille de ses voitures

Volvo Cars rappelle plus d’1 demi-million de voitures dans le monde

Volvo Cars rappelle plus d’1 demi-million de voitures dans le monde
Après le scandale de Volkswagen et de Toyota, c’est au tour d’une autre marque de voiture non moins célèbre de commencer à connaître quelques difficultés. Il s’agit de la marque Volvo dont les constructeurs soupçonnent l’existence d’une faille.

Il s’agit d’un composant défectueux repéré dans le moteur de certains de ses modèles, produits depuis 2014 et pouvant provoquer un incendie.
Un risque à ne pas courir pour le constructeur le groupe suédois Volvo Cars, propriété du chinois Geely. D’où sa décision de rappeler  507 000 voitures dans le monde, dont 29 000 en France.

Tout client peut contacter un concessionnaire Volvo pour réparer le problème, gratuitement.
Sont concernés les moteurs diesel deux litres quatre cylindres des modèles S60, S80, S90, V40, V60, V70 et V90 ainsi que ceux des luxueux SUV XC60 et XC90, tous produits depuis 2014, a précisé un porte-parole de l'entreprise, Stefan Elfström.