Arabie Saoudite : Israa al-Ghomgham risque d’être exécutée…

Une militante saoudienne risque la peine de mort

Une militante saoudienne risque la peine de mort

Israa al-Ghomgham, jeune militante saoudienne encourt la peine de mort, sous le chef d’inculpation d’avoir été à l’origine d’une manifestation qui défend les droits humains.


Israa a organisé une manifestation de la minorité musulmane chiite, dans une région stratégique de l’est du royaume.

Le parquet a requis la peine de mort contre elle, une décision dénoncée par Samah Hadid, la directrice de campagne pour le Moyen-Orient, chez Amesnty International.

Israa al-Ghomgham et quatre autres personnes font aujourd’hui face à la pire peine possible, pour leur engagement dans des manifestations anti-gouvernementales.

Israa a été arrêtée, en 2015 chez elle, avec son mari.