Syrie : 35 morts dans des frappes aériennes turques

Turquie lance des frappes aériennes contre les forces syriennes

Turquie lance des frappes aériennes contre les forces syriennes
Le président Recep Tayyip Erdogan a déclaré que 35 soldats syriens ont été tués dans des frappes aériennes lancés par son pays.

La Turquie a déployé des avions de combat F-16 contre les forces gouvernementales dans le nord-ouest de la Syrie lundi 3 février 2020. Une forte escalade a eu lieu après que six soldats turcs ont été tués par des frappes d'artillerie.

L'Observatoire syrien des droits de l'homme, un groupe de surveillance basé en Grande-Bretagne, a déclaré que le nombre de militaires tués était d'au moins 13, tandis que les médias d'État en Syrie n'a fait mention d'aucun décès.

M. Erdogan a averti la Russie, qui soutient le gouvernement syrien et qui contrôle l'espace aérien dans l'ouest de la Syrie, de ne pas empêcher la Turquie de riposter.