Soudan : Le gouvernement annule une loi restreignant les droits des femmes

Les Soudanaises libres de s'habiller comme elles veulent ...

Les Soudanaises libres de s'habiller comme elles veulent ...
Les Soudanaises ne sont plus soumises aux lois édictées par la charia... Le gouvernement soudanais a annulé, jeudi 28 novembre 2019, une loi controversée qui restreint sévèrement les droits des femmes.

Des milliers de femmes ont été fouettées, condamnées à des amendes et même emprisonnées pendant le règne de Béchir en vertu de la loi sur l'ordre public pour ''actes indécents et immoraux''.


Le Conseil des ministres a convenu lors d'une réunion extraordinaire d'annuler la loi sur l'ordre public dans toutes les provinces.



Sous Omar el-Béchir, arrivé au pouvoir en 1989 par un coup d'Etat soutenu par les islamistes, le Soudan a appliqué une version très rigoriste de la charia.


Béchir a été destitué par l'armée le 11 avril après des mois de protestations contre son régime.


Le nouveau gouvernement soudanais dirigé par le Premier ministre Abdallah Hamdok a promis qu'il défendrait les droits des femmes.