L’Union européenne veut, à tout prix, sauver l’accord sur le nucléaire iranien

Réunion Iran, France, Allemagne et Royaume-Uni, à Bruxelles

Réunion Iran, France, Allemagne et Royaume-Uni, à Bruxelles

L’union Européenne a annoncé, vendredi 11 mai 2018, que la cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini recevra, mardi prochain, les ministres des Affaires étrangères de l'Allemagne, de la France et du Royaume-Uni, qui seront ensuite rejoints par leur homologue iranien.


Ces réunions se tiendront une semaine après la décision du président américain Donald Trump de quitter l'accord nucléaire avec l'Iran, que les Européens veulent sauver en prenant les choses en main.

Au lendemain de l’annonce du président américain, les Européens ont entamé un ballet diplomatique, au plus haut niveau pour convaincre l'Iran de ne pas sortir de l'accord.

Les déclarations se sont succédé depuis Paris, Londres et Berlin qui ont pesé de tout leur poids pour cet accord.

Federica Mogherini a affirmé que l'UE était ‘’déterminée à préserver’’ l'accord nucléaire iranien, ‘’l'une des plus belles réussites jamais réalisées de la diplomatie’’, selon elle.