Pas de trêve pour le covid-19 en Libye

Malgré le coronavirus, la guerre continue en Libye

Malgré le coronavirus, la guerre continue en Libye
La guerre continue de plus belle en Libye, où chaque camp essaye de profiter de la crise sanitaire mondiale pour prendre le dessus, malgré les appels internationaux à une trêve humanitaire.

 Malgré les premières contaminations au coronavirus, les mesures préventives aussi bien du GNA qu'à l'est du pays contrôlé par Hafter, les combats n'ont pas cessé.

Les forces pro Sarraj ont tenté une offensive au sud de Tripoli, mais celle-ci a été mise en échec par les troupes du maréchal Hafter .Les forces du maréchal ont lancé une contre-offensive et ont pris le contrôle de Zilten et Ras Jedir à l'est et Zuwara à l'ouest, encerclant ainsi Tripoli et fermant l'accès de la Tunisie au GNA.

Émirats Arabes unis et Turquie continuent à aider les deux belligérants, dans le mépris le plus total de l'embargo international. Le soutien des EAU en faveur de Hafter semble plus déterminant alors que le GNA et ses soutiens semblent minés par des dissensions internes.

Cette escalade a eu raison de l'émissaire de l'ONU, Ghassen Salamé, qui a présenté sa démission. Entretemps, ONU et UE lance une nouvelle opération pour faire respecter l'embargo sur les armes.