Libye: Suspension des vols et fermeture des frontières avec la Tunisie

Libye: Suspension des vols et fermeture des frontières avec la Tunisie

Libye: Suspension des vols et fermeture des frontières avec la Tunisie
Le gouvernement libyen d'union nationale (GNA) a décidé de fermer à partir de lundi les frontières terrestres et de suspendre toutes les liaisons aériennes dans l'ouest de la Libye sous son contrôle, en prévention contre la pandémie du nouveau coronavirus.

Les autorités sanitaires libyennes affirment toujours n'avoir détecté aucun cas de contamination dans le pays, divisé et en proie au chaos depuis des années.
Dans une allocution à la télévision diffusée tard samedi soir, le chef du GNA, reconnu par l'ONU, Fayez al-Sarraj a déclaré ‘’l'état d'urgence et de mobilisation en Libye’’ pour faire face ‘’à la propagation rapide du coronavirus’’ dans le monde.
‘’Toutes les frontières terrestres et aériennes seront fermées pendant trois semaines à compter de lundi’’, a-t-il annoncé.
*Fermeture des frontières avec la Tunisie
Techniquement, la décision implique la fermeture des frontières ouest du pays avec la Tunisie et la suspension des vols au départ et à l'arrivée de Misrata (environ 200 km de Tripoli), seul aéroport international fonctionnel dans l'ouest libyen depuis la fermeture de celui de la capitale il y a une dizaine de jours en raison de combats.
Deux autorités se disputent le pouvoir en Libye: le GNA, basé à Tripoli, et un gouvernement parallèle basé dans l'est contrôlé par le maréchal Khalifa Haftar.
Les rassemblements culturels et les événements sportifs sont désormais interdits et les salles de fêtes fermées jusqu'à nouvel ordre, a ajouté M. Sarraj.
* Baisse des tarifs d'abonnement à internet
Par ailleurs, et afin d'inciter les citoyens à rester chez eux, le chef du gouvernement libyen a annoncé des baisses des tarifs d'abonnement à internet.
Selon le Centre national de lutte contre les maladies (CNLM), aucun cas de contamination n'a été recensé en Libye, ce qui n'écarte pas l'existence de cas isolés dans ce pays en proie au chaos.
Les autorités de l'est du pays ont également mis en œuvre des mesures ‘’préventives’’ contre le virus mais gardent à ce jour les frontières ouvertes avec l'Egypte voisine, où plusieurs dizaines de cas de contamination ont été recensées.
Vendredi, le GNA et les autorités de l'est du pays ont annoncé la fermeture de tous les établissements scolaires pendant deux semaines.
Depuis plusieurs semaines, elles ont également affirmé appliquer des mesures de prévention, notamment aux frontières, pour détecter d'éventuels cas suspects