Attentat en Libye: Perturber le processus démocratique

Libye: Le commandement des forces armées condamne un acte lâche (Vidéo)

Libye: Le commandement des forces armées condamne un acte lâche (Vidéo)

L'attentat terroriste, ce mercredi 2 mai 2018, contre le siège de la Haute commission électorale libyenne est une tentative désespérée qui vise à perturber le processus démocratique en Libye.


Dans une première réaction, le Commandement général des forces armées a condamné l'attentat-suicide, qui a fait près de 7 morts et 4 blessés.

Le Commandement général a déclaré dans un communiqué, via son site officiel Facebook, que ‘’l'armée libyenne poursuivra son combat contre le terrorisme afin que chaque citoyen libyen jouisse de la sécurité et exerce librement son droit démocratique’’.

Selon le directeur de l’hôpital de campagne, Dr Abdedayem Rabti, à 7 personnes.

L'agence de presse Reuters précise que cette attaque a eu lieu alors que la commission électorale procédait à l'enregistrement d'électeurs en vue des prochaines élections libyennes que l'ONU espère pouvoir organiser avant la fin de l'année.

Khaled Omar, porte parole de la Commission a déclaré que des employés de l'institution avec lesquels il se trouvait avaient réussi à sortir du bâtiment. Les premières vidéos du lieu où s'est produite l'explosion ont été diffusées sur les réseaux sociaux.

D'après un premier bilan, au moins sept personnes auraient été tuées dans l'explosion parmi lesquels trois employés de la commission et quatre agents de sécurité. L'identité des assaillants n'est pas encore connue.