Les Saoudiennes peuvent garantir leur droit de conduire dans le contrat de mariage

Les Saoudiennes inscrivent le droit de conduire dans leur contrat de mariage

Les Saoudiennes inscrivent le droit de conduire dans leur contrat de mariage
En Arabie saoudite, les contrats de mariage constituent depuis longtemps un filet de sécurité pour les épouses de cette société profondément patriarcale.

De tels contrats, juridiquement contraignants, codifient généralement le droit de la femme à avoir sa propre maison, à engager une femme de ménage, à étudier ou encore à travailler.

Après la levée de l’interdiction faite aux femmes de conduire l’année dernière, une nouvelle exigence est révélée: celle de pouvoir posséder et conduire une voiture.

‘’Certaines femmes préfèrent inclure le droit de conduire dans leur contrat de mariage afin d’éviter tout conflit conjugal‘’, indique Abdelmohsen al-Ajemi, un imam de Ryad préposé au mariage qui a reçu pour la première fois la semaine dernière une demande de ce type.