Les Etats arabes appellent les Etats-unis à annuler leur décision sur Al Qods

Les Etats arabes appellent les Etats-unis à annuler leur décision sur Al Qods

Les ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe ont appelé Washington à annuler sa décision de reconnaître Al Qods occupée comme capitale d'Israël, dans une résolution publiée aujourd'hui, dimanche 10 décembre 2017, tôt le matin après une réunion au Caire.



Dans la résolution, dont l'AFP s'est procurée une copie, les ministres arabes affirment que les Etats-Unis se sont "retirés comme parrains et intermédiaires du processus de paix" au Proche-Orient. Et ils demandent "que les Etats-Unis annulent leur décision sur A Qods".

Les ministres des pays membres s'étaient rassemblés hier, samedi,au soir au siège de la Ligue arabe, au Caire, pour une réunion extraordinaire en vue de formuler une réponse à la décision américaine, qui a provoqué une vague de mécontentement dans le monde arabe.

Ils ont également appelé la communauté internationale à reconnaître un Etat palestinien "avec Al Qods-Est comme capitale", la partie orientale de la ville occupée depuis 1967 par Israël.

L'initiative du président Donald Trump est "dénoncée et condamnée", a dit le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, au cours de la réunion émaillée de longs discours passionnés des ministres arabes.

Lors d'une précédente réunion des délégués des Etats membres de la Ligue arabe mardi, avant la décision américaine, l'institution panarabe avait déjà mis en garde Washington, en qualifiant la reconnaissance de Al Qods comme capitale d'Israël d'"assaut clair" contre la nation arabe.