Le Louvre d'Abu Dhabi, une ''agora arabe'' ouverte sur le monde

Le Louvre d'Abu Dhabi, une ''agora arabe'' ouverte sur le monde

Le Louvre d'Abu Dhabi, une ''agora arabe'' ouverte sur le monde

inauguration aujourd’hui, mercredi 8 novembre 2017 du Louvre Abu Dhabi, dix ans après l’accord qui avait lancé le projet. Le résultat d’une étroite collaboration entre Paris et Abu Dhabi.


L'architecte n’est que le Français Jean Nouvel.

C'est sur l’île de Saadiyat à 10 kilomètres du centre d’Abu Dhabi, ce musée a pris forme. Une ville musée, qui évoque Venise avec ses rues ou ses places offrant des ouvertures sur la mer. Un immense dôme ajouré laisse pénétrer la lumière et les 55 bâtiments blancs sont inspirés par les médinas arabes. Jean Nouvel souhaitait créer un musée "qui soit plutôt dans la conception grecque du musée, c’est-à-dire la conception de l’agora", il souhaitait concevoir "une agora arabe".

Fruit d’une étroite collaboration entre Paris et Abu Dhabi, toutes les périodes sont représentées au Louvre Abu Dhabi : de la Préhistoire au XXIe siècle.

Dans les galeries du musée, 535 œuvres sont présentées, dont 300 prêtées par la France. Le Louvre-Paris s’est notamment séparé pour un an de La Belle Ferronnière de Léonard de Vinci. Les 235 autres œuvres sont des acquisitions du Louvre Abu Dhabi depuis 2009.