Mandat d’arrêt international à l’encontre de Carlos Ghosn

Le Liban reçoit un mandat d'arrêt d'Interpol pour Carlos Ghosn

Le Liban reçoit un mandat d'arrêt d'Interpol pour Carlos Ghosn
Le Liban a reçu, jeudi 2 janvier 2019, un mandat d'arrêt d'Interpol pour le patron évincé de Nissan, Carlos Ghosn, a indiqué une source judiciaire libanaise.

La demande, une notice rouge d'Interpol appelant les autorités à arrêter une personne recherchée, a été reçue par les forces de sécurité intérieure du Liban et n'a pas encore été renvoyée devant la justice, a indiqué la source.

‘’Le parquet général a reçu une notice rouge d'Interpol concernant le dossier Carlos Ghosn’’, a indiqué Albert Sarhane, ministre de la Justice intérimaire.
Ghosn s'est enfui du Japon trouvant refuge à Beyrouth, alors qu’il était en résidence surveillée, où il risque d'être jugé pour mauvaise conduite financière.