Figure du massacre au Vietnam, Ernest Medina est décédé

Le criminel de guerre Ernest Medina, est mort

Le criminel de guerre Ernest Medina, est mort

Le capitaine Ernest Medina, accusé du massacre de My Lai pendant la guerre du Vietnam est mort, à l'âge de 81 ans.


Le 16 mars 1968, Medina, un ancien capitaine de l'armée américaine, avec ses hommes, a pénétré dans le hameau sud-vietnamien de My Lai et ouvert le feu contre des centaines de civils désarmés, en majorité des femmes, enfants et personnes âgées.

Accusé du massacre de My Lai pendant la guerre du Vietnam, il a été acquitté en 1971.

Ce massacre est l'un des épisodes les plus noirs de la guerre du Vietnam et de l'histoire de l'armée américaine.

L'armée américaine a révélé, ensuite, que 347 personnes avaient été tuées. Les Vietnamiens parlent de plus de 500 victimes.

Condamné à la perpétuité par une cour martiale, il a été libéré au bout de trois ans, en 1974, sur intervention du président américain de l'époque, Richard Nixon.