Russie-Ukraine : Vers une guerre incontrôlable ?…

La tension monte entre la Russie et l’Ukraine…

La tension monte entre la Russie et l’Ukraine…

La tension entre Moscou et Kiev va crescendo depuis la capture par des gardes-côtes russes, de trois navires et 24 marins ukrainiens qui voulaient pénétrer en mer d'Azov, via le détroit de Kertch.


Mercredi 28 novembre 2018, le président ukrainien Petro Porochenko a promulgué pour 30 jours la loi martiale dans dix régions frontalières et côtières de son pays. Il avait mis en garde contre ‘’la menace d'une guerre totale’’ avec son voisin russe. Le risque d'une guerre ouverte entre les deux pays reste mesuré.

D’après le chercheur Arnaud Dubien, trois événements ont envenimé les relations entre les deux pays, ces dernières semaines:

‘’La décision du Patriarcat de Constantinople de reconnaître une Eglise indépendante en Ukraine, mettant fin à trois siècles de tutelle religieuse russe’’ ;

‘’La détention du réalisateur ukrainien Oleg Sentsov, condamné pour terrorisme en Russie et en grève de la faim depuis plusieurs mois’’ ;

‘’L’inauguration du pont de Crimée, qui empêche le passage d'une partie des navires à la mer d'Azov, Moscou ayant renforcé ses contrôles’’.

Une brusque montée de tensions…

La Russie a annoncé qu'un nouveau système de missiles sol-air S-400 allait être déployé ‘’dans un avenir proche’’ en Crimée ‘’pour protéger l'espace aérien de la Fédération de Russie’’.

‘’Nous devons tous être prêts à repousser l'agression de notre ennemi qui était il y a peu’’ seulement ‘’notre voisin’’, a déclaré le chef du gouvernement ukrainien, Volodymyr Groïsman.

La chercheuse à l'Ifri (Institut français des relations internationales) Tatiana Kastoueva-Jean ne croit pas à ‘’une escalade incontrôlable’’ qui, selon elle, ‘’présenterait trop de risques militaires et politiques pour Moscou comme pour Kiev’’. Dans une interview au Monde, elle ajoute que ‘’l'Ukraine n’a pas les moyens d’une 'guerre totale’’ évoquée par Petro Porochenko. ‘’Elle y risquerait sa souveraineté et son existence comme Etat indépendant.’’