La rougeole sévit dans un quartier branché à New York

La rougeole sévit dans un quartier branché à New York ...

La rougeole sévit dans un quartier branché à New York ...

La rougeole, officiellement éradiquée aux États-Unis depuis l’an 2000, se propage comme une traînée de poudre autour de Williamsburg, un quartier célèbre et branché de Brooklyn jouxtant l’East River.


En effet, le refus de vaccination de la communauté juive ultra-orthodoxe et des malades venus d’Israël sont à l’origine de la flambée du virus à Brooklyn.

Comment le virus s’est propagé ?

L’origine de la contagion est connue: elle émane des voyageurs ayant effectué un déplacement en Israël en octobre, au moment où l’État hébreu connaissait un épisode ultra-contagieux.

Redoutant de voir la communauté juive stigmatisée, ses représentants martèlent que la foi n’a rien à voir avec ce débat. ‘’Il n’existe pas de Onzième Commandement qui stipule “tu ne vaccineras point”, insiste Avrohom Weinstock, de la congrégation Agudath Israel of America. La religion nous enseigne de préserver notre âme, ce qui peut sous-entendre de préserver son corps, et cela nous impose de rester en bonne santé. Ceux qui (ne se font pas vacciner) sont une minorité, comme dans toute communauté.’’

Cette minorité, pourtant, occupe le terrain, comme le révèle le New York Times. À Williamsburg, des fascicules distribués sous le manteau appellent les familles à refuser ces vaccins qui comprendraient de l’ADN de rat et propageraient l’autisme.

Dans le comté de Clark, au nord de Portland (Oregon), 65 cas de rougeole ont été recensés, dont 47 enfants de moins de 10 ans, presque tous non vaccinés.

Confrontés à la flambée de rougeole, les États fédérés envisagent de durcir leur législation, à l’instar de la Californie, qui a mis fin à l’exemption pour raisons personnelles en 2015. Le Vermont, désormais, veut révoquer l’exemption religieuse, après avoir supprimé le motif philosophique il y a quatre ans. L’Arizona, l’Iowa, le Minnesota en débattent ouvertement.