La France durcit les conditions d’octroi des de visas accordés aux Tunisiens, Algériens et Marocains

La France réduit de 30% le nombre de visas accordés au Tunisiens et de 50% aux Algériens

La France réduit de 30% le nombre de visas accordés au Tunisiens et de 50% aux Algériens
Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement a confirmé aujourd’hui, mardi 28 septembre 2021, que la France a durci les conditions d'octroi des visas accordés aux Tunisiens, Algériens et Marocains, en réduisant de 30% le nombre de visas accordés au Tunisiens et de 50% aux Algériens.

Il a expliqué que « C'est une décision rendue nécessaire par le fait que ces pays n'acceptent pas de reprendre des ressortissants que nous ne souhaitons pas et ne pouvons pas garder en France ».

D’après la même source, la baisse du nombre de visas délivrés aux ressortissants maghrébins est une réponse aux obstructions des autorités de ces pays dans les procédures d'expulsions, ces pays peuvent en effet refuser de délivrer des laissez-passer consulaires nécessaires au retour des immigrés refoulés.