L’ONU : le meurtre de Morsi pourrait être assimilée à ‘’un meurtre arbitraire’’

L’ONU: la mort de Morsi est ‘’un meurtre arbitraire sanctionné par l’État’’

L’ONU: la mort de Morsi est ‘’un meurtre arbitraire sanctionné par l’État’’
Un rapport publié, vendredi 8 novembre 2019, par des experts de l’ONU, a indiqué que le décès de l’ancien président égyptien Mohamed Morsi pourrait être assimilée à ‘’un meurtre arbitraire sanctionné par l’État’’.

 

Les experts ont souligné que Morsi a été détenu dans des conditions qui ne peuvent être qualifiées que de brutales, en particulier au cours de sa détention de cinq ans dans le complexe pénitentiaire de Tora.


L'ancien président égyptien, membre des Frères musulmans, est décédé lors de son procès devant un tribunal du Caire.


Morsi, arrêté depuis son isolement en juillet 2013, a passé six ans en prison. Il a été déposé par le président actuel Abdel-Fattah Essissi après un an de pouvoir.
 



Lire aussi