L’OMS s’exprime sur l’injection d’une troisième dose

L’OMS s’exprime sur l’injection d’une troisième dose

L’OMS s’exprime sur l’injection d’une troisième dose
Des experts de l'organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de l'agence du médicament américaine (FDA) ont déclaré à la revue médicale britannique « The Lancet », qu’injecter des doses de rappel de vaccins anti-Covid-19 à l'ensemble de la population n'est pas justifié actuellement car ils restent très efficaces contre les formes graves, même face au variant Delta.

 

L'OMS a désapprouvé à plusieurs reprises l’injection d'une dose de rappel pour toute la population, soulignant que c’est une mesure sans fondement scientifique et inégalitaire pour les pays pauvres.

Les experts ont précisé : « Ces vaccins, qui sont en quantité limitée, sauveront le plus de vies s'ils sont fournis aux personnes qui ont un risque important d'être atteints par une forme grave (du Covid) et n'ont pas encore été vaccinées ».

« Les données actuelles ne montrent pas le besoin de rappels de vaccin en population générale, chez laquelle l'efficacité contre les formes graves reste élevée ».

Il est à noter que la France a commencé à administrer une troisième dose certaines catégories de population comme les personnes âgés (six mois après leur vaccination) et les personnes au système immunitaire affaibli.