Les USA accusent 4 membres de l'armée chinoise de pirater Equifax

L’armée chinoise accusée d’avoir piraté Equifax

L’armée chinoise accusée d’avoir piraté Equifax
Le grand jury fédéral a accusé quatre membres de l'Armée de libération du peuple chinois d'avoir piraté Equifax et volé des données personnelles et des secrets commerciaux. Il s’agit de l’un des plus grands hacks jamais enregistrés.

Le procureur général William Barr a déclaré, ce lundi 10 février 2020, que l'ampleur du vol en 2017 était ‘’stupéfiante’’ et les suspects ont obtenu des informations pour près de 150 millions d'Américains. Selon lui, ce piratage était l'un des plus importants jamais enregistrés.

S'exprimant lors d'une conférence de presse à Washington, Barr a noté qu'il était inhabituel que les États-Unis accusent des membres des services militaires ou de renseignement d'un autre pays en dehors des États-Unis, assurant que ce piratage ‘’avait non seulement causé des dommages financiers importants à Equifax, mais avait envahi la vie privée de nombreuses personnes’’.

‘’Ces données ont une valeur économique et ces vols peuvent alimenter le développement en Chine d'outils d'intelligence artificielle ainsi que la création de packages de ciblage du renseignement’’, a-t-il précisé.