L’Algérie refuse d’accepter l’installation de centres de rétention de migrants clandestins

L'Algérie refuse d'établir des centres de rétention de migrants en situation irrégulière

L'Algérie refuse d'établir des centres de rétention de migrants en situation irrégulière

Le Premier ministre algérien, Ahmed Ouyahia, a annoncé le refus de son pays de créer des centres de rétention pour les migrants irréguliers sur son territoire, soulignant que la position de l'Algérie sur cette question avait été exprimée par le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel.


‘’La position de l'Algérie sur cette question a été exprimée il y a deux jours par le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, et l'Algérie n'acceptera pas la création de tels centres’’, a déclaré M. Ouyahia à la presse, samedi 30 juin 2018.’’

Il est à noter que le ministre algérien des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, avait confirmé mercredi dans une interview à la radio française ‘’RF’’ sur la crise migratoire que ‘’l'Algérie n'ouvrirait probablement aucune zone de rétention’’.

‘’Nous procédons à des expulsions, mais nous le faisons conformément aux arrangements convenus avec les pays voisins’’, a-t-il ajouté.