Israël prêt à libérer le prisonnier Mohammed Allan, à une condition

Israël prêt à libérer le prisonnier Mohammed Allan, à une condition

Israël prêt à libérer le prisonnier Mohammed Allan, à une condition

Actuellement dans le coma après une grève de la faim d’environ 2 mois, le gouvernement israélien s’est dit prêt à libérer Mohammed Allan le détendu palestinien à condition qu’il parte à l’étranger pour une durée de 4 ans selon le communiqué du ministère israélien de la justice.


Ce prisonnier, un avocat de 31 ans, est tombé vendredi dernier dans le coma et a été placé sous respirateur artificiel et sous perfusion d’eau salée. Malgré son état de santé très préoccupant, son avocat a "rejeté catégoriquement" la proposition des autorités israéliennes. "Mohammed Allan s'est engagé dans cette bataille avec pour but la liberté, donc nous refusons", s'est justifié Me Jamil al-Khatib. La Cour suprême, saisie par cet avocat pour libérer son client pour raisons médicales, doit siéger à nouveau mercredi.