Un tribunal indonésien condamne à mort un passeur français de drogue

Indonésie : Un Français condamné à mort pour trafic de drogue

Indonésie : Un Français condamné à mort pour trafic de drogue
Un tribunal indonésien a condamné à mort le Français Félix Dorfin pour trafic de drogue, lundi 20 mai 2019. Un verdict de choc !

Dorfin, 35 ans, a été arrêté en septembre alors qu'il portait une valise contenant environ 3 kg de drogues, dont de l'ecstasy et des amphétamines, à l'aéroport de Lombok, une île de vacances proche de Bali, où des étrangers sont régulièrement arrêtés pour possession de drogue.

Bien que les procureurs n'aient pas requis la peine de mort, les tribunaux indonésiens vont au-delà de leurs exigences.

Le Français a fait la une des journaux en janvier en s’évadant d’un centre de détention de la police. Il a été recherché pendant onze jours. Finalement retrouvé dans une forêt du nord de l'île de Lombok où il se cachait, il avait été arrêté le 1er février par des policiers. Un policier a été arrêté pour avoir prétendument aidé Dorfin à s'évader de prison en échange d'argent.

Dorfin, originaire de Béthune, dans le nord de la France, a passé une grande partie de l'audience devant trois juges, tandis qu'un traducteur écrivait des notes à ses côtés.

‘’Dorfin a été choqué’’, a déclaré l'avocat du Français Deny Nur Indra à l'AFP. ‘’Il ne s'attendait pas à cela du tout, car les procureurs n'ont requis que 20 ans’’.

L'avocat a déclaré qu'il ferait appel de la peine, décrivant son client comme une ‘’victime’’ qui ne connaissait pas le contenu exact de ce qu'il transportait.

En 2015, les Australiens Andrew Chan et Myuran Sukumaran, les chefs présumés du groupe de contrebande d'héroïne de Bali Nine, ont été exécutés en Indonésie. L'affaire a suscité une vive indignation diplomatique.

Un certain nombre d'étrangers en Indonésie sont sous le coup d'une condamnation à mort, notamment la grand-mère britannique Lindsay Sandiford et le Français Serge Atlaoui, condamnés pour trafic de drogue.

L'année dernière, huit trafiquants de drogue taïwanais ont été, également, condamnés à mort par un tribunal indonésien après avoir été appréhendés avec environ une tonne de méthamphétamine en cristaux.