L’Africom bombarde une base de l’Aqmi, en Libye

Frappe américaine en Libye : Un chef d’El Qaeda tué

Frappe américaine en Libye : Un chef d’El Qaeda tué

Les Etats-Unis ont annoncé, jeudi 14 juin 2018, avoir mené une frappe aérienne contre el-Qaeda au Maghreb islamique (Aqmi) dans l'ouest de la Libye, ciblant, un chef terroriste.


Cette opération, menée mercredi dernier, à environ 80 km au sud-est de Bani Walid, en coordination avec le gouvernement libyen d'union nationale était destinée à perturber les opérations des terroristes et à les empêcher d'agir, selon le communiqué du commandement militaire américain pour l'Afrique (Africom).

C'est la deuxième fois que l'armée américaine frappe Aqmi en Libye. Le 24 mars, un haut responsable du groupe, Moussa Abou Daoud, avait été tué dans un raid aérien près d'Oubari, dans le sud du pays. Comme c'est le cas en Somalie, le Pentagone a toute autorité pour mener des frappes aériennes en Libye, dans la mesure où il opère en coopération avec les gouvernements concernés.