Ethiopie: le chef d'état-major de l'armée tué

Ethiopie: le chef d'état-major de l'armée tué

Ethiopie: le chef d'état-major de l'armée tué
Le chef d‘état-major de l’armée éthiopienne a été abattu par son garde du corps quelques heures après une tentative de coup d’Etat dans l’Amhara, un Etat régional dont le président a également été tué, a déclaré dimanche 23 juin 2019, une porte-parole du Premier ministre.

    
La porte-parole, Billene Seyoum, a précisé à la presse qu’un ‘’commando de tueurs’’ dirigé par le chef de la sécurité de l’Amhara (nord-ouest) avait fait irruption dans une réunion samedi après-midi, blessant mortellement le président de la région, Ambachew Mekonnen, et un autre haut responsable.


“Plusieurs heures plus tard, dans ce qui semble avoir été une attaque coordonnée, le chef d‘état-major des forces armées éthiopiennes, Seare Mekonnen, a été tué à son domicile par son garde du corps”, toujours selon la porte-parole.


Pour les analystes, ces évènements illustrent la gravité de la crise qui secoue l’Ethiopie où le Premier ministre Abiy Ahmed, arrivé au pouvoir l’an dernier, a entrepris des réformes mais se heurte à des difficultés.