Des incendies massifs qui ravagent les forêts sibériennes

Des incendies massifs qui ravagent les forêts sibériennes

Des incendies massifs qui ravagent les forêts sibériennes
Cette année, la saison des incendies a commencé tôt en Russie après un hiver et un printemps exceptionnellement chauds, qui ont entraîné des températures extrêmes dans les villes reculées de la Sibérie.

Le 17 juin, Verkhoyansk, une ville située dans la région arctique de la Sibérie, avait enregistré plus de 38 ° Celsius (100 ° Fahrenheit), la température la plus élevée jamais enregistrée au nord du cercle polaire arctique.

‘’Les feux, qui ravagent chaque été les forêts russes, ont gagné en intensité ces dernières années alors que toute la toundra du nord de la Sibérie connaît des températures anormalement élevées’’, souligne ABC.

La vague de chaleur s’est poursuivie durant des jours.