Des entreprises chinoises achètent des terres tout autour du monde

Des entreprises chinoises achètent des terres tout autour du monde

Des entreprises chinoises achètent des terres tout autour du monde
Le magazine japonais « Nikkei Asia » a rapporté que la Chine s’est lancée depuis maintenant 10 ans, dans l’achat de terres tout autour du monde afin de s’assurer un accès aux matières premières, minières ou agricoles.

Ces achats sont effectués par des entreprises chinoises qui s’approprient des terres en Asie et en Afrique.

Ainsi, la Chine détient désormais à l’étranger l’équivalent de la surface du Sri Lanka ou de la Lituanie, une expansion inquiétante, souligne le média japonais, bien plus que n’acquièrent les États-Unis ou toute autre puissance internationale.

En effet, ces pays émergents et en voie de développement tombent sous l’emprise d’une Chine insatiable en produits agricoles et en ressources naturelles ce qui entraînera des conséquences pour la sécurité internationale.

En Birmanie, les entreprises chinoises sont très impliquées dans la culture des bananes dans cette région. Les plantations de bananiers ont radicalement modifié le paysage depuis. D’après l’ONU, les exportations de bananes birmanes ont été multipliées par 250 en 7 ans, passant de 1,5 million de dollars à 370 millions de dollars. La majorité de la production est exportée vers la Chine.

Hideki Hirano, un professeur de l’université d’Himeji qui travaille sur la question des acquisitions foncières par des investisseurs étrangers a déclaré : « Les réglementations devraient être durcies, afin de lutter contre l’accaparement de terres ».