Coronavirus : la Chine a déjà testé 5 vaccins sur l'homme

Coronavirus : la Chine a déjà testé 5 vaccins sur l'homme

Coronavirus : la Chine a déjà testé 5 vaccins sur l'homme
La Chine compte cinq vaccins différents en phase de test sur des humains. Un stade très avancé de la course mondiale au vaccin encouragé par le  gouvernement  chinois.

Le  ministère chinois de la santé  a déclaré hier vendredi 15 mai lors d’une conférence de presse tenue à Pékin que cinq vaccins expérimentaux anti-COVID-19sont  actuellement testés sur l’homme en Chine. Un chiffre qui est appelé à augmenter bientôt car dans la course mondiale au vaccin, le premier pays à avoir été touché par la pandémie sembleavoir un temps d’avance.
La Chine a mis à contribution depuis janvier (après le séquençage ADN du virus) toutes les ressources et tous les laboratoires publics et privés  pour travailler à trouver un vaccin contre le SARS-CoV-2, nom du nouveau coronavirus.
Le vice-ministre chinoisde la SantéZeng Yixin, qui a annoncé que la Chine est actuellement au stade avancé d’expérimentations sur l’homme. Il s’est félicité des progrès obtenus grâce à la coopération entre services de santé, hôpitaux et instituts de recherche.
Le vice-ministre a souligné que les vaccins sont testés sur 2575 volontaires au total et que jusqu’à maintenant « aucun effet indésirable majeur n’a été rapporté ». M. Zeng n’a cependant pas précisé  la date de commercialisation d’un éventuel vaccin. Les essais cliniques de la phase 2  actuellement en cours, seront terminés en juillet et seront suivis des essais de la phase 3 avant la validation du vaccin.
Le vice-ministre chinois de la santé a ajouté que les autorités pourraient donner leur accord en juin à d’autres essais sur l’homme.