Corona : plus de victimes et le commerce qui dégringole

Corona : le nombre de victimes en augmentation…

Corona : le nombre de victimes en augmentation…
Les autorités chinoises ont annoncé, lundi 3 février 2020, que le nombre de décès confirmés dans le pays à la suite nouveau virus Corona est passé à 362 après que ce virus respiratoire mortel a coûté la vie à 56 personnes supplémentaires dans la province du Hubei, l'épicentre de l'épidémie dans le centre du pays.

Le nouveau bilan publié par la Commission de la santé de la province du Hubei a montré que la fréquence de l'épidémie de virus reste la même, avec 2 103 nouvelles infections enregistrées en 24 heures.

Cela porte le nombre total de personnes infectées par le virus dans toutes les régions de la Chine à au moins 17 238 personnes infectées, mais partout dans le monde, le nombre d'infections a atteint 17 370 cas, dont 486 se sont rétablis.

Au Japon, les autorités œuvrent pour diagnostic rapide du virus. Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a déclaré lundi que le Japon prendrait sans hésiter les mesures nécessaires pour protéger ses citoyens contre l’apparition du nouveau virus Corona.
Abe a déclaré devant le Parlement que le Japon avait déjà commencé à développer des kits de test rapide de virus.

Un coup dur pour l'économie chinoise...

A un autre niveau la situation n’est pas meilleure pour Pékin. Les échanges continentaux de la Chine ont dégringolé, ce lundi matin au début de la première séance de négociation après de longues vacances, les pertes s'élevant à environ 9%, en raison de la panique des investisseurs face à l'émergence du virus Corona qui s'est propagé dans le pays et aux répercussions de cette épidémie sur l'économie.

Lors de la première séance de négociation depuis les vacances du Nouvel An lunaire, qui a été prolongée de trois jours en raison de la pandémie, l'indice principal de la Bourse de Shanghai a perdu 8,73% de sa valeur à 2716,70 points, tandis que l'indice principal de la Bourse de Shenzhen a perdu 8,99%. Sa valeur atteint 1598,80 points.

Les autorités chinoises avaient anticipé la reprise des marchés financiers en lançant une initiative pour rassurer les investisseurs, la Banque centrale chinoise ayant annoncé qu'elle pomperait lundi 1200 milliards de yuans (156 milliards d'euros) pour faire face aux répercussions de l'épidémie sur l'économie