Braquage de Kim Kardashian : 16 personnes interpellées

Braquage de Kim Kardashian : 16 personnes interpellées

Braquage de Kim Kardashian : 16 personnes interpellées

Trois mois après le braquage de la star de téléréalité américaine Kim Kardashian à Paris, les agresseurs ont peut-être été enfin arrêtés. La Brigade de répression du Banditisme a mené un vaste coup de filet ce lundi matin permettant l'arrestation de 16 personnes, simultanément dans plusieurs endroits de la région parisienne et en province.


Une information judiciaire avait été ouverte ouverte pour « vol avec arme en bande organisée, séquestration et association de malfaiteurs », la garde à vue des suspects peut durer jusqu’à 96 heures, souligne Europe 1.

Kim Kardashian s’était fait dérober pour neuf millions d’euros de bijoux dans la nuit du 3 octobre à Paris. Cinq « hommes armés et masqués, habillés comme des agents de police » ont d’abord entravé le veilleur de nuit, et deux d’entre eux sont ensuite entrés dans les appartements de la star téléréalité et l’ont tenue en joue. Kim Kardashian a été « ligotée » et « enfermée dans la salle de bain », selon des sources policières.

Plusieurs ADN avaient été retrouvés dans l'appartement de l'hôtel parisien où a eu lieu le braquage, notamment sur un serflex (un collier de serrage, NDLR) ayant servi à entraver la jeune femme. Selon Le Point, l'équipe de la BRB a pu remonter grâce à cet ADN la piste des receleurs, assistant même au premier rendez-vous entre un émissaire des braqueurs et un revendeur potentiel.Selon LCI, les braqueurs n'en sont pas à leur coup d'essai, et étaient connus des services de la BRB. Plusieurs d'entre eux seraient âgés d'une cinquantaine d'années, et l'un d'entre eux aurait même 72 ans.