Botswana : mort suspecte de 101 éléphants

Botswana : mort suspecte de 101 éléphants

Botswana : mort suspecte de 101 éléphants
Le mystère entourant la mort d’une centaine d'éléphants au Botswana s'approfondit après que les premiers résultats des tests ont exclu l'empoisonnement et l'anthrax.

Les responsables de la faune avaient auparavant exclu le braconnage car aucun ivoire n'avait été volé. Mais les officiers ont découvert plus de carcasses alors que le nombre de morts dépasse 100. Des échantillons seront désormais envoyés à l'Afrique du Sud voisine pour de nouveaux tests.

L'officier de la faune Dikamatso Ntshebe a déclaré que plus d'animaux pourraient mourir, car certains semblent maladifs.

Le ministère de la Faune a commencé à retirer les défenses des carcasses.

‘’Nous avons commencé à retirer les défenses des éléphants morts et nous avons commencé à brûler les carcasses’’, indique Ntshebe. ‘’Nous avons commencé avec celles (les carcasses), qui sont proches des villages, et celles qui gisent dans l'eau. L'idée est de brûler le plus de carcasses possible. Cependant, nous avons un défi car certaines carcasses se trouvent dans des zones difficiles à atteindre.’’

Le ministère enquête, également, sur la cause de la mort des éléphants. La propagation de la pandémie peut retarder les résultats des échantillons.

Le Botswana possède la plus grande population d'éléphants du monde.